Vivre dans le village urbain de Sungmisan
Posted by

Vivre dans le village urbain de Sungmisan

Direction Séoul, la capitale sud-coréenne bien connue pour sa population dense et ses innombrables gratte-ciels, symboles de modernité et de rayonnement économique. Dans cet univers urbain ultra-connecté, on pourrait penser que la culture de village n’a plus sa place, et pourtant, dans le quartier de Sungmisan, les habitants démontrent le contraire.

 

Situé dans les collines de Séoul, le quartier de Sungmisan est un véritable « village urbain » qui se veut à contre-courant de la culture urbaine contemporaine, souvent synonyme de matérialisme et d’individualisme.

 

Ce sont des habitants de Séoul en manque de lien communautaire qui sont à l’origine de l’initiative. Au départ, en 1994, ces voisins se sont regroupés afin de monter une garderie coopérative qui évolua très vite en école au programme alternatif basé sur la communauté. En parallèle aux cours habituels dispensés aux niveaux élémentaire et secondaire, les élèves étudient des pratiques d’agriculture biologique, sont amenés à réfléchir au concept de responsabilité écologique et à découvrir les métiers souvent mis de coté des artisans, des agriculteurs, des artistes et du domaine de la construction.

 

C’est en réaction à un projet de centre d’épuration que Sungsiman devint le village urbain qu’il est aujourd’hui. Afin de construire ce centre, il était question de raser la colline boisée du quartier. Les résidents se sont alors regroupés afin de lutter pour sa préservation. C’est ainsi que 700 ménages se sont installés à Sungsiman, et que le village commença à se développer de façon autonome et selon des valeurs sociales et environnementales partagées. On y trouve désormais des commerces, incluant des coopératives alimentaires, des restaurants, ouverts grâce au financement participatif, un théâtre et un centre dentaire.

 

Le village de Sungmisan n’est pas un cas isolé en Corée du Sud. Nombreux sont les mouvements citoyens marqués par une volonté de recréer des communautés solidaires, résilientes et durable, où il fait bon vivre ensemble. C’est pourquoi, en 2012, le gouvernement a ouvert le Centre de Soutien Communautaire de Séoul afin d’offrir un accompagnement dédié à la construction des «communautés de village urbain». En outre, une nouvelle législation a été adoptée, facilitant la mise en place des coopératives communautaires.

 

Crédit Photo : H. B. Kang

0 1 376 06 mai, 2015 Créativité Citoyenne, International mai 6, 2015

1 comment

  1. Pingback: Vivre dans le village urbain de Sungmisan | ZEB...

Comments are closed.

Facebook Comments