Trouver l’économie sociale dans les entreprises du CAC 40
Posted by

Trouver l’économie sociale dans les entreprises du CAC 40

Les grandes multinationales sont souvent accusées d’être à l’origine de pratiques néfastes pour l’environnement et la société. Cependant, avec une communauté de consommateurs de plus en plus sensibilisée aux défis et à la nécessité d’un développement plus durable et équitable, leurs activités prend un nouveau tournant. Une enquête récente de la plateforme européenne Convergences intitulée « Les entreprises du CAC 40 et le Social Business » fait le point sur l’implication des grandes entreprises françaises dans l’économie sociale et solidaire.

 

La plateforme de réflexion Convergences a été créée en 2008 afin de faire converger l’action des acteurs, à la fois du privé, du public et du communautaire vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). C’est dans cette optique qu’elle a mené une enquête sur l’implication des plus grandes entreprises françaises dans une forme d’économie plus durable et solidaire. Ce guide de bonnes pratiques a pour but de valoriser ces initiatives de plus en plus répandues et d’encourager le secteur privé à persévérer dans ce sens. L’enquête cherche également à changer l’image des grandes entreprises afin de les percevoir comme des alliés de taille vers un changement sociétal et économique positif.

 

L’étude met en avant le fait qu’actuellement, un tiers des entreprises du CAC 40 sont engagées dans des projets d’économie sociale et solidaire. Cependant, ces bénéficient ne sont encore que très peu mises en avant. On note que ces actions se font en grande partie en interne, notamment à travers leur département de responsabilité sociale (RSE) ou de développement durable. En parallèle, plusieurs entreprises ont créé des laboratoires d’innovation sociale et des fondations pour amplifier leur impact et développer de nouvelles opportunités.

Elles interviennent principalement dans deux domaines. Tout d’abord, elles cherchent à favoriser une meilleure inclusion sociale à travers des pratiques de micro-financement ou le développement de nouveaux produits destinés à une population plus vulnérable. D’autre part, elles misent beaucoup sur l’entrepreneuriat social, en proposant un soutien au capital-risque ou un accompagnement via des incubateurs. En interne, elles encouragent également l’intrapreneuriat social.

 

Plusieurs facteurs de succès ressortent de l’étude, à savoir, l’implication de la direction dans ces initiatives, l’ancrage territorial et les partenariats. Cependant, de nombreux défis restent à relever, notamment en terme d’évaluation des impacts, de  communication et de partage de données.

 

> Découvrir l’enquête dans son intégralité: « Les Entreprises du CAC 40 et le Social Business »

 

0 2 342 03 juin, 2015 International, Lab Corpo juin 3, 2015

Facebook Comments