Travailler plus intelligemment à Amsterdam
Posted by

Travailler plus intelligemment à Amsterdam

Énergie, transports, habitat, communication: Amsterdam révolutionne progressivement son organisation urbaine grâce au numérique pour devenir une ville citoyenne, accessible, durable, connectée, mais surtout une ville intelligente.

 

Ijburg est un quartier nouvelle génération à Amsterdam désigné comme un des trois « Living Lab » par le programme Amsterdam Smart City (ASC). En 2030, Amsterdam franchira le cap des 2 millions d’habitants, soit un huitième de la population des Pays Bas. Un grand défi pour une ville déjè saturée qui doit s’étendre dans les zones désaffectées du grand port industriel, ou investir dans la construction de nouveaux quartiers résidentiels sur l’eau. Démarré en 2009, le programme Amsterdam Smart City (ASC) s’appuie sur une démarche collaborative pour construire cette ville intelligente autour deux orientations straégiques : le développement d’innovations radicales grâce aux technologies du numérique et la participation des citoyens.

 

Parmi les initiatives présentées, trois zones de la ville ont été transformées en « Living Lab » (Ijburg, Zuidoost, et Nieuw-West). Leur mission est d’agir en tant que laboratoire d’idées, de projets, et de services qui peuvent être testés dans un cadre urbain réel avant d’être implantés à l’échelle de la ville. À Ijburg, la priorité est donnée aux projets d’accessibilité, de mobilité durable et de « travail intelligent ».

 

Dans le cadre du projet Smart Work @Ijburg, un espace de co-travail alternatif où se côtoient graphistes, artistes, et jeunes entrepreneurs  a été mis à la disposition des résidents pour qu’ils évitent des déplacements vers le centre-ville. L’espace met à la disposition de ses utilisateurs une technologie de « téléprésence » permettant aux travailleurs de communiquer efficacement avec leur équipe de travail.  À terme, le projet permettra d’évaluer dans quelle mesure le développement d’espaces de travail collaboratif contribue à l’amélioration des conditions de déplacements professionnels, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre pendant les heures de pointe.


Centré sur le besoin de ses résidents, le « Living Lab » d’Ijburg confirme l’idée selon laquelle une ville intelligente doit être construite par, pour et avec ses habitants – que ce soit sur le continent européen, asiatique ou américain.

 

 

0 2 417 18 mars, 2015 Innovations sociales, International mars 18, 2015

Facebook Comments