Réorienter les potentiels perdus de la ville vers l’économie sociale
Posted by

Réorienter les potentiels perdus de la ville vers l’économie sociale

La crise économique récente a laissé de nombreuses séquelles dont nous subissons encore les conséquences. Chômage, mal-logement, hausse des disparités, instabilité politique, nombreux sont les défis que nous devons relever aujourd’hui. C’est dans cette optique que l’organisme irlandais Voidstarter a vu le jour.

 

 

Aujourd’hui, toutes les villes européennes ont des espaces inoccupés qu’elles n’exploitent pas, souvent par manque de budget. La carte ci-dessus témoigne de cette situation en présentant les estimations du nombre de propriétés perdues par pays. Les portes de ces espaces sont alors closes en attendant de leur trouver une nouvelle utilité. Plusieurs quartiers sont ainsi affectés par ces lieux laissés à l’abandon qui les rendent dévitalisés et peu attractifs.

 

Carte des espaces inoccupés Crédit Photo : Voidstarter

 

 

En parallèle, on observe que la part des jeunes au chômage reste très élevée : en 2013 l’Irlande estimait que 28% de ses jeunes, âgés de 15 à 24 ans, se trouvaient sans emploi, ni formation. En plus d’avoir un coût important pour le pays, cela a des nombreux impacts néfastes sur les jeunes qui perdent confiance en eux et finissent même, dans certains cas, par s’isoler de la société.

 

C’est avec l’objectif de solutionner ces deux enjeux majeurs que l’organisme Voidstarter souhaite intervenir. Sa solution est simple et vise à transformer cette double perte de vitalité en opportunités pour développer l’économie sociale.

 

Pour se faire, Voidstarter s’implante temporairement dans des espaces vacants et fait appel à des jeunes sans emploi afin de reconvertir les lieux en espaces de travail, d’apprentissage et d’entrepreneuriat.  Les jeunes ont ainsi un endroit pour développer de nouvelles compétences, réfléchir à des projets innovants et à impacts pour leur communauté. Leur formation leur permettra d’acquérir des connaissances approfondies sur les entreprises sociales et de tester la faisabilité de leurs projets. À travers cette démarche, ils se trouvent ainsi stimulés et reprennent confiance en eux et en l’avenir. À terme, le but est de rendre ces espaces suffisamment attractifs pour leur redonner leur utilité résidentielle.

 

Le projet de Voidstarter n’en est aujourd’hui qu’à ses prémices. L’équipe évalue encore les premiers lieux où elle pourrait initier son projet pilote au sein de Dublin. Cependant, l’initiative fait déjà parler d’elle et a même été récompensée lors de la Compétition Européenne en Innovation Sociale, en 2014.

 

> Suivez Voidstarter sur Twitter

0 0 334 06 mai, 2015 Entrepreneuriat Social, International mai 6, 2015

Facebook Comments

Articles sur le même sujet