Rendre visible les invisibles sur la carte de Map Kibera
Posted by

Rendre visible les invisibles sur la carte de Map Kibera

Au Kenya, l’organisation Map Kibera accroît la visibilité et la représentation des communautés marginalisées grâce à l’utilisation créative d’outils numériques.

 

Kibera, situé au sud de Nairobi – capitale du Kenya – est un des plus grands bidonvilles d’Afrique. Malgré son million d’habitants, Kibera est resté absent de toute carte géographique jusqu’à novembre 2009, date à laquelle les jeunes de la communauté ont produit la première carte digitale et collaborative de leur collectivité. Depuis, le projet a pris une ampleur certaine pour se transformer progressivement en un projet d’information communautaire interactif.

 

Avec le développement des outils de cartographie collaborative en ligne, les cartes géographiques sont devenues une ressource stratégique pour des organisations locales et internationales, facilitant les processus de décision dans un contexte de développement urbain, mais également en situation de crise humanitaire. Dans le cas de Kibera, le besoin est avant tout local : l’objectif premier du projet Map Kibera étant d’utiliser le partage d’informations comme outil de développement au sein des communautés défavorisées. À l’heure actuelle, trois communautés kenyanes ont pris le pas : Kibera, Mathare, et Kuburu. La plateforme Map Kibera permet d’engager la discussion autour d’enjeux essentiels tout en favorisant la collaboration entre différents groupes et la création de réseaux locaux. La mission première de cette plateforme est simple : « amplifier la voix de la communauté ».

 

En termes pratiques, Map Kibera utilise OpenStreetMap. Tous les contributeurs sont des jeunes résidents de la communauté. Les données sont collectées à partir d’appareils GPS et de sondages visant à répertorier les différents services existants, tels que les cliniques, toilettes, points d’eau, marchés, routes et chemins. Les cartes et données sont accessibles par thèmes : une carte « sécurité » recense les postes de police, lampadaires, et zones considérées comme dangereuses ; une carte « santé » répertorie les pharmacies, hôpitaux et autres points de santé plus « informels » ; une carte « eau et sanitation » localise les points d’eau, toilettes, et poubelles publiques. Enfin, le dernier projet de l’organisation, Open Schools Kenya, géolocalise les 350 écoles accessibles de la région. Accessibles en ligne, toutes ces informations sont mises à la disposition du citoyen et des gouvernements, dans l’objectif de cibler avec précision les lacunes du système d’éducation pour y proposer des réponses adaptées.

 

Image : MapKibera

Image : MapKibera

 

Pour continuer à « amplifier la voix de la communauté », Map Kibera utilise aujourd’hui d’autres outils multimédia, audio et vidéo  :

  • Voice of Kibera est une plateforme unique où citoyens et résidents peuvent partager actualités et informations pertinentes, publier des rapports sur des enjeux et questions critiques, ou faire connaître des projets locaux. Un système d’intégration SMS a été mis en place pour permettre aux citoyens d’informer les journalistes des sujets à traiter.
  • Kibera News Network est une plateforme vidéo et une chaîne Youtube rapportant les dernières actualités locales et les histoires « non dites » de la communauté. Ces vidéos sont un excellent moyen pour les résidents de s’exprimer, et de partager leurs histoires, opinions, et perspectives sur des enjeux importants.

 

 

Le projet a un impact significatif dans la communauté, que ce soit à travers l’amélioration du niveau de vie de ses résidents ayant accès à des informations essentielles sur les services disponibles. Mais surtout, la participation active des jeunes leur permet de développer de nouvelles capacités numériques et technologiques.

Soulignons également le rôle majeur qu’a joué Map Kibera dans le processus de maintien de la paix lors des élections de 2013 : la publication d’actualités vérifiées et mises à jour a permis d’éviter la diffusion de rapports frauduleux, souvent cause de la montée des violences. Map Kibera avait également répertorié les différents districts électoraux, indiquant aux résidents où se rendre pour procéder au vote : information essentielle de la vie démocratique.

 

Image à la Une : artistactivists

 

0 1 397 15 juillet, 2015 Créativité Citoyenne, International juillet 15, 2015

1 comment

  1. Pingback: Rendre visible les invisibles sur la carte de M...

Comments are closed.

Facebook Comments

Articles sur le même sujet