Recueillir l’humidité de l’air pour produire de l’eau dans le désert
Posted by

Recueillir l’humidité de l’air pour produire de l’eau dans le désert

En Éthiopie comme dans bien d’autres pays à travers le monde, l’accès à l’eau potable requiert souvent des heures et des kilomètres de marche pour les populations. Inventée par Arturo Vittori et Andreas Vogler du bureau d’architecte Architecture & Vision, cette structure nouvelle baptisée la “Warka Tower” prend la forme d’un grand panier qui condense l’humidité de l’air ambiant pour produire de l’eau potable.

 

Le projet a été nommé Warka en honneur aux arbres gigantesques d’Éthiopie aujourd’hui en voie d’extinction et qui sont habituellement utilisés comme point de rencontre, et qui symbolisent la fertilité et la générosité.

Source: Architecture and Vision

Source: Architecture and Vision

Le projet a été inspiré par le dentoctrone de Namibie et copie la  stratégie de cet insecte, qui condense l’humiditié sur son abdomen  pour s’en abreuver ensuite. Le principe de la tour est tout aussi  simple: La nuit, la différence de température par rapport aux  chaleurs de la journée provoque la condensation de l’air ambiant.  Dans les zones arides comme l’Éthiopie, cette condensation est  rarement utilisée car elle s’évapore au lever du soleil. Ainsi, c’est  “tout simplement” l’installation d’un tissu particulier – de la maille de  nylon ou de polypropylène – au sein même de la structure qui permet  de récupérer les gouttes de rosée pour les transformer en eau potable.

 

La tour Warka est faite à partir de bamboo et de matériaux biodégradables. Facile à nettoyer et à installer, elle peut être mise sur pied en moins d’une semaine, et ce sans outils électriques. Il suffirait ainsi de former les habitants d’un village pour qu’ils transmettent ensuite leur savoir-faire à leurs voisins. Enfin, la machine ne nécessite aucun entretien, il suffit d’aller se servir en eau lorsqu’on en a besoin. Quel est le coût de cette structure ? Environ $500. Les premières Warka Towers devraient alors être installées en Éthiopie d’ici 2015.

Source: Architecture and Vision

Source: Architecture and Vision

 

 

 

Source Image à la Une: Architecture and Vision

2 0 3229 07 mai, 2014 Innovations sociales mai 7, 2014

Facebook Comments

Articles sur le même sujet