Organiser un cinéma de quartier gratuit quand on a 13 ans

Organiser un cinéma de quartier gratuit quand on a 13 ans

Au cœur de Montréal, dans l’est de la Petite-Patrie, de jeunes résidents ont eu l’idée de la Cabane à films, un lieu ouvert à toutes et tous pour visionner un film gratuitement une fois par mois.​

Achille et Zoé sont des cinéphiles de 13 ans qui ont conscience qu’aller au cinéma en famille peut apporter beaucoup de plaisir, mais aussi une facture salée pour la soirée. Alors dans la Petite-Patrie, à La Place, local communautaire, ils ont cofondé la Cabane à films pour améliorer la qualité de vie des résidents. Rachel Heap-Lalonde, agente de mobilisation à La Place, est très enthousiaste : « C’est un local du Regroupement des tables de concertation de la Petite-Patrie qui a comme missions principales la lutte à la pauvreté et la participation citoyenne ; ce genre d’initiative est exactement ce que nous cherchons à soutenir ».

Le principe est simple : à la fin de la projection, le comité organisateur propose trois thèmes aux spectateurs qui en retiennent un. Ensuite, trois films se rapportant à ce thème sont soumis aux votes sur la page Facebook de la Cabane à films. Les résidents se retrouvent donc véritables acteurs de leur cinéma de quartier. « On voulait vraiment que les familles puissent avoir accès à un cinéma abordable et que ce soit convivial, amical et participatif. » explique Achille, qui a plusieurs idées pour développer son projet : « La Place est située dans le chalet du Parc Montcalm, alors cet été, on pourra déplacer les projections en extérieur pour attirer encore plus de monde du quartier ! »

Deux projections ont déjà eu lieu en mars et avril, une trentaine de personnes ont été au rendez-vous et ont adoré leur soirée agrémentée de popcorn. Pour la prochaine projection le 8 mai, quel sera le film visionné ? Votez ici dès maintenant : facebook.com/lacabaneafilms

 

Pendant une séance à La Cabane à Films.  Crédit Photo : Rémi Leroux

Pendant une séance à La Cabane à Films.
Crédit Photo : Rémi Leroux

 

 

Cet article a été rédigé par Solenne Prissette:

Je suis une touche-à-tout, une de celles qui préfère apprendre par les expériences, même les mauvaises, plus formatrices encore. Employée dans le milieu communautaire à Montréal depuis plus d’un an, les initiatives qui cherchent à améliorer la qualité de vie et à gommer les inégalités sociales me passionnent.

0 Commentaires fermés sur Organiser un cinéma de quartier gratuit quand on a 13 ans 446 29 avril, 2015 Créativité Citoyenne, Local MTL avril 29, 2015

Facebook Comments