Monétiser les déchets plastiques
Posted by

Monétiser les déchets plastiques

 

Entreprise canadienne, la Plastic Bank transforme les déchets plastiques en nouvelle monnaie d’échange dans les pays en développement, aidant les communautés défavorisées à sortir de la pauvreté tout en luttant contre la pollution des mers et océans.

 

Aujourd’hui, plus de 8 millions de tonnes de matières plastiques se retrouvent chaque année dans les océans de la planète. Bien que déjà alarmants, une étude récente estime que ce chiffre ne cessera d’augmenter au cours des prochaines années. La Plastic Bank propose alors une solution innovante pour répondre à deux enjeux majeurs :

  • Un premier enjeu d’ordre environnemental, celui de la réduction de la pollution des océans et de l’arrêt de la production de « nouveau plastique » ;
  • Un second enjeu d’ordre social, celui de la réduction de la pauvreté au sein de communautés défavorisées, ce grâce à la génération d’un revenu et à la stimulation d’un nouvel esprit entrepreneurial.

 

Pour répondre à ces différents enjeux, la Plastic Bank s’appuie sur un modèle d’affaires innovant et ingénieux mettant en avant la valeur commerciale des déchets en plastique. Ces déchets deviennent alors sources de revenu pour les individus, et sources d’innovation pour des entreprises privées.

En premier lieu, les équipes de la Plastic Bank travaillent en collaboration avec des organisations locales pour permettre aux individus les plus démunis de procéder à la collecte des matières plastiques. Ces derniers peuvent ensuite échanger le plastique récolté en se rendant à la Plastic Bank où un taux fixe a été déterminé. La Plastic Bank se charge enfin de transformer sur place le plastique récupéré ou de le vendre à des centres de recyclage locaux.  En second lieu, la Plastic Bank encourage le secteur privé et les entreprises à participer au mouvement en leur offrant la possibilité de s’approvisionner en « social plastic« . Pour des entreprises soucieuses d’innover en matière de responsabilité sociale ou  de démontrer leur engagement auprès des communautés, le « plastique social » fait l’objet d’un intérêt grandissant. Enfin, les communautés locales et individus participant à la collecte de plastique se voient offrir l’accès à une imprimante 3D. L’objectif de la Plastic Bank est simplement de stimuler l’entrepreneuriat local et d’encourager le développement de produits et services ayant un impact positif sur la communauté.

En 2013, une campagne de financement participatif a permis à la Plastic Bank de récolter 20,000$ et de mener à terme le premier projet-pilote qui s’est déroulé au Pérou. L’entreprise canadienne développe actuellement ses activités en Haïti.

 

La Plastic Bank permet non seulement aux communautés locales d’agir directement sur leur milieu de vie grâce à un taux de recyclage plus élevé et à un revenu supplémentaire, mais également d’impliquer des entreprises dans ce mouvement, les sensibilisant de manière directe aux problématiques liées à la pollution des océans et à l’approvisionnement en matières plastiques.

 

Crédit Photo : Markus Spiske

0 1 388 17 juin, 2015 Innovations sociales, International juin 17, 2015

1 comment

  1. Pingback: Monétiser les déchets plastiques ...

Comments are closed.

Facebook Comments

Articles sur le même sujet