Mesurer le moral des entrepreneurs sociaux
Posted by

Mesurer le moral des entrepreneurs sociaux

Orange, OpinionWay, La Ruche et Le Mouves se sont associés dans le but de prendre la température du côté de l’entrepreneuriat social en France : comment se portent ces porteurs de projets à visée sociale et solidaire ? L’étude réalisée permet d’en savoir plus sur leur état d’esprit actuel qui semble au top de l’optimisme.

 

 

Cinq grands critères ont guidé l’étude qui a mené au Baromètre du moral des entrepreneurs sociaux : les perspectives de croissance et de recrutement, les priorités stratégiques, ainsi que l’intégration de la jeunesse et de la technologie. L’étude a été réalisée via un sondage en ligne auquel une centaine d’entrepreneurs sociaux français a répondu dans le courant du mois de février 2015.

 

Les résultats mettent en lumière le grand optimisme des entrepreneurs sociaux. En effet, en comparaison des autres dirigeants d’entreprises, les entrepreneurs sociaux sont 86% à estimer que leur chiffre d’affaires sera en hausse dans les six prochains mois (contre 34% pour les autres dirigeants).

 

De même, ils sont davantage confiants vis-à-vis de leur structure et de l’économie : parmi les entrepreneurs interrogés, ils se trouvent en majorité à vouloir augmenter leur équipe et misent beaucoup sur les jeunes générations en qui ils perçoivent, entre autres, un fort potentiel de créativité et un bon moyen de rester connectés aux évolutions technologiques.

 

Afin d’améliorer leur performance, ils ciblent trois priorités, à savoir, leur stratégie commerciale, la gestion des ressources humaines et l’intégration des nouvelles technologies. En effet, les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) constituent, selon eux, un excellent moyen de communication et permet de faire connaitre leur projet plus rapidement et de façon plus économique.

 

Cette étude vient compléter celle entreprise par Convergences et ses partenaires en 2014 qui avaient établi un Baromètre sur l’entrepreneuriat social présentant la vision, déjà optimiste, des entrepreneurs sociaux, ainsi que celle du grand public face à ce secteur en expansion mais parfois méconnu. Les entrepreneurs s’accordaient alors sur le grand besoin d’acquérir davantage de moyens financiers, d’opportunités de partenariats avec des entreprises et d’être reconnus par les pouvoirs publics, afin de réussir leur développement.

 

 

 

0 0 365 22 avril, 2015 Entrepreneuriat Social, International avril 22, 2015

Facebook Comments

Articles sur le même sujet