Crowdfunder l’espace public
Posted by

Crowdfunder l’espace public

Nombreux sont aujourd’hui les projets de démocratie participative portés par des institutions publiques ou collectifs de citoyens. Souvent freinés par des sources de financement limitées, de nouvelles plateformes de financement participatif sont récemment apparues pour permettre le financement de projets publics et d’innovations urbaines.

 

Pour répondre aux aspirations citoyennes dans un contexte de restrictions budgétaires, de plus en plus de villes sont amenées à se tourner vers une tendance nouvelle, celle du « crowdfunding citoyen » (ou civic crowdfunding en anglais). Le succès et la multiplication de ces plateformes reflètent également le désir renouvelé des citoyens de s’engager et de participer activement au développement de leur ville. En plus d’offrir des canaux nouveaux de financement, le crowdfunding citoyen permet la réalisation de projets importants aux yeux de ses résidents mais pour lesquels la ville ne dispose pas des ressources nécessaires. Le crowdfunding citoyen est aussi perçu comme un moyen nouveau de créer une communauté d’habitants à l’échelle locale, mobilisée autour d’un même projet. Enfin, dernier avantage de taille, celui de la transparence budgétaire imposée par ces pratiques de financement en ligne.

 

En Grande-Bretagne, la plateforme SpaceHive permet à une institution publique comme à un citoyen de proposer un projet à financer. Cependant, le projet doit être approuvé pour pouvoir faire l’objet d’une campagne. La ville de Mansfield en Angleterre a par exemple pu installer un réseau public de Wi-Fi après avoir récolté près de 70,000$. Cet exemple reste cependant une exception : R. Davies, auteur d’une thèse sur le thème du crowdfunding citoyen, estime que la majorité des projets citoyens font l’objet de financement allant de 5,000$ à 10,000$, à l’image du financement de parcs publics ou de jardins communautaires. Aux États-Unis, la plateforme Citizinvestor permet uniquement aux institutions publiques de proposer leurs idées. Malgré le succès de nombreux projets, la difficulté majeure reste de passer de la phase d’idéation à la réalisation, les fonds ne suffisant pas à surpasser les traditionnelles querelles bureaucratiques. Pour remédier à ces obstacles, la plateforme Citizinvestor a lancé l’été dernier sa nouvelle plateforme Citizen Connect. dédiée à une ville seulement, cette plateforme offre un espace unique pour toutes les étapes nécessaires à la mise en oeuvre d’un projet : de la phase d’idéation au suivi du projet, en passant par les discussions, délibérations, et la collecte de fonds.  

 

Ces nouvelles pratiques de levée de fonds ne sont pas sans soulever questions et inquiétudes quant à la place du citoyen dans le processus de décision politique, à leur impact sur les modes plus traditionnels de participation politique, et plus largement quant au rôle des institutions publiques et leur capacité à assumer leur rôle de garant de l’intérêt général. D’autres soulignent que ces pratiques risquent de renforcer les inégalités entre les communautés : les communautés les plus aisées ayant les moyens humains et financiers de mettre en œuvre leurs projets, remettant ainsi en question le principe de l’égalité des citoyens devant l’accès aux services publics.

 

Il est encore trop tôt pour faire un bilan objectif et comprendre l’impact de ces pratiques sur les comportements politiques. Mais ces plateformes constituent aujourd’hui un outil majeur pour  analyser les tendances sociales et politiques, dressant un portrait actualisé des priorités d’actions des citoyens.

 

 

0 3 641 17 juin, 2015 Créativité Citoyenne, International juin 17, 2015

Facebook Comments

Articles sur le même sujet