Cinq milléniaux osent l’impact social autour du monde
Posted by

Cinq milléniaux osent l’impact social autour du monde

 

Le 13 Novembre prochain débutera une aventure un peu spéciale: Dare2Impact, un tour du monde de l’innovation sociale. Cette aventure, c’est la nôtre. 5 amis, 14 mois, 80 000 kilomètres, et surtout un défi à relever: Rendre l’entrepreneuriat social plus durable et plus viable économiquement.

Nous sommes Eleanor, Joanna, Gabriel, Melissa et Courtney, cinq étudiants de la faculté de commerce de McGill. Pendant près d’un an, à travers les chroniques de Gabriel et Melissa sur ZEBREA, vous allez découvrir notre voyage, nos découvertes et apprentissages. Nous irons ensemble à la rencontre d’une centaine d’innovateurs sociaux, de l’association caritative hybride à l’entreprise privée à fort impact social. Nous allons vous partager tout le spectre de l’entrepreneuriat social. Voici le début de notre aventure!

 

Notre quête ultime : la mesure d’impact

Nous sommes convaincus que les entrepreneurs sociaux, comme tous les entrepreneurs, ont besoin de mesurer leurs activités. Et plus encore, nous pensons qu’ils ont besoin de le faire pour attirer des investissements, commercialiser leurs produits, mais surtout pour continuellement améliorer leurs activités. En décodant la mesure d’impact, les entrepreneurs sociaux pourront peut-être mieux structurer et organiser leurs entreprises sociales, mieux exploiter leur potentiel de croissance.

 

 

Comment est né le projet?

Il est vrai que l’innovation sociale gagne en popularité sur les campus des écoles de commerce du monde entier. Mais c’est surtout une rencontre qui nous a particulièrement touchés, une rencontre avec Salima Visram. Cette étudiante de McGill en développement international est aussi la fondatrice de Soular Backpack, une entreprise sociale fournissant des sacs à dos à panneau solaire pour les écoliers du Kenya afin de leur offrir de l’électricité. En la voyant si déterminée dans sa volonté de faire une différence et de créer un véritable impact, nous avons très rapidement compris que la mesure d’impact était un enjeu crucial. 

En regardant autour de nous pourtant, pas de consensus et beaucoup de questions sur la mesure d’impact. Malgré quelques doutes sur la possibilité d’un tour du monde, il fallait nous lancer. Nous avons osé!

Notre participation aux sessions du MOOC sur l’entrepreneuriat social développé par McGill a finit de nous conforter dans cette démarche. La mesure d’impact devient incontournable et la demande des acteurs de soutien à l’innovation sociale est là!

 

Notre méthodologie pour la mesure d’impact

Nous avons passé les 8 derniers mois à mettre en place un modèle de mesure d’impact.

Après de longues nuits blanches et des dizaines de rencontres avec des professionnels du milieu, le Processus Dare (The Dare Process) est né. Celui-ci prend son inspiration auprès de modèles existants tels que le SROI (retour social sur investissement), le GIIRS ou le Groupe de Travail sur l’Investissement d’Impact Social (Social Impact Investment Taskforce). Nous nous sommes attelés à simplifier ces nombreux modèles afin d’en créer un propre: plus accessible et adapté aux ressources des entreprises sociales.

 

Le programme de notre tour du monde

Premier arrêt, Haïti. Puis, la Floride. Nous continuerons ensuite vers le sud en passant par la Colombie, le Pérou et le Brésil. Au printemps, nous traverserons l’Atlantique pour Johannesburg et l’Afrique de l’est. Nous achèverons notre périple en Asie du Sud-est.

Le choix des pays que nous allons visiter n’est évidemment pas anodin. Nous avons décidé de nous rendre dans des pays en développement, où l’entrepreneuriat social, déjà présent, affiche un fort potentiel de croissance, mais où les infrastructures d’accompagnement manquent.

Ce tour du monde sera rythmé par huit immersions, c’est-à-dire pour chacune d’elles, un mois de travail au sein d’une entreprise sociale dans le but de mettre en place le Processus Dare (Dare Process). Ces immersions sont des opportunités uniques de tester et améliorer notre processus afin de le rendre le plus accessible, réaliste et universel possible.

 

Quelques exemples d'entreprises sociales
Au Pérou, nous travaillerons par exemple à Lima chez Yaqua, une entreprise sociale dont la mission est de fournir à toute la population du pays une eau propre et sans danger pour la santé. Nous rencontrerons aussi plusieurs acteurs de changement, dont les équipes de Laboratoria, donnant l’opportunité aux femmes de Lima de devenir les futures leaders de l’industrie digitale sud-américaine.

 

 

Le modèle économique de notre projet

C’est une question très importante car nous pensons que le monde des affaires et l’impact social peuvent faire bon ménage et nous souhaitons être transparents dans notre démarche.

Nous sommes cinq étudiants à la recherche d’une façon de changer le monde. Dare2Impact est donc pour nous, non seulement un moyen d’aider les entrepreneurs sociaux mais aussi un observatoire unique de l’entrepreneuriat social, un mouvement qui symbolise le changement.

Pour cela, nous n’avons pas développé un modèle économique viable mais un modèle d’échange de connaissances. Nous travaillons gratuitement pour les entreprises sociales, en tant que chercheurs et développons ensemble un modèle adapté de mesure d’impact. Par ailleurs, le projet est financé par des commandites privées pour lesquelles nous offrons une opportunité de renforcement d’engagement social, produisons des études et organisons des interventions internes comme externes.

 

Rejoignez-nous dans l’aventure!

Vous retrouverez chaque mois un épisode de notre web-série Dare2Impact sur notre page Facebook ainsi que notre chronique ici-même sur le média ZEBREA. Au fil de notre voyage, nous vous partagerons les modèles d’affaires les plus socialement innovants et les histoires d’entrepreneurs inspirants qui changent le monde. Suivez-nous pour découvrir le récit de nos aventures, péripéties et autres histoires extraordinaires. Êtes-vous prêts à oser l’impact autour du monde? Allons-y!

 

Impactement vôtre,

 

Melissa et Gabriel  

 

 

[Chronique éditée par Laurence afin de convenir au format de ZEBREA]

 

3 4 466 17 septembre, 2015 Dare 2 Impact septembre 17, 2015

Facebook Comments

Articles sur le même sujet