Cibler les facteurs de succès d’une entreprise sociale
Posted by

Cibler les facteurs de succès d’une entreprise sociale

Dans une étude menée en 2010, Amandine Barthelemy et Romain Slitine, deux chercheurs de l’Institut de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Social de l’ESSEC font état des facteurs de succès et des obstacles à la création d’une entreprise sociale. Zoom sur les principaux facteurs de réussite !

 

Les résultats proposés, loin d’être une formule magique de réussite pour l’entrepreneuriat social, prennent davantage la forme d’une grille de lecture des facteurs clés favorisant le succès des projets d’entrepreneuriat social en démarrage. Ces facteurs considèrent trois dimensions relatives au projet :

  • Une première dimension est entièrement liée au porteur de projet ;
  • Une deuxième dimension s’intéresse au projet en tant que tel ;
  • Une troisième dimension s’appuie sur l’accompagnement reçu tout au long de la mise en place du projet.

 

Tout d’abord, le projet d’un entrepreneur social ne fonctionnera que si celui-ci a une réelle motivation sociale et une personnalité entrepreneuriale qui lui donne un certain leadership et une volonté forte de s’impliquer. Ses compétences personnelles, sa capacité à mobiliser et à s’entourer d’une équipe aux qualifications complémentaires sont également des éléments essentiels.

 

Le projet doit, quant à lui, premièrement répondre à un besoin social reconnu. Il s’agit ensuite de construire un modèle économique qui allie les dimensions sociales et économiques de manière viable. Pour ce faire, il est important de diversifier les ressources disponibles. Enfin, l’ancrage territorial d’un projet lui donne une grande valeur ajoutée car il permet d’avoir une vision claire du contexte local et des parties prenantes impliquées. L’innovation portée par le projet est certes un facteur favorisant le succès, en raison de sa capacité à attirer les investisseurs. Cependant, elle n’est pas déterminante à la réussite d’un projet. Le plus important est de réinventer une solution et de se situer dans un équilibre, entre différenciation et innovation.

 

Un accompagnement adéquat lors de la phase de démarrage de ces projets joue également un grand rôle dans leur réussite. Cela permet notamment à l’entrepreneur de trouver un soutien moral, de se poser les bonnes questions tout en prenant du recul et de se connecter à un réseau d’investisseurs et d’entrepreneurs qui partagent des expériences similaires.  Comparé à un entrepreneur classique, l’entrepreneur social a un autre défi important à relever : celui d’être trilingue, c’est à dire adapter son langage aux acteurs sociaux, économiques et politiques. Une étape facilitée par un accompagnement adapté.

 

> Lire l’étude « Facteurs clés de succès et obstacles à la création d’entreprises sociales » 

 

0 1 421 10 juin, 2015 Entrepreneuriat Social, International juin 10, 2015

1 comment

  1. Pingback: Cibler les facteurs de succès d'une entr...

Comments are closed.

Facebook Comments