Analyser le cercle vertueux de l’entreprise sociale
Posted by

Analyser le cercle vertueux de l’entreprise sociale

Une étude récente publiée aux États-Unis met en avant le cercle vertueux des entreprises sociales en mesurant l’impact social de leurs activités sur les individus et sur la société dans son ensemble.
 

REDF est un incubateur d’entreprises sociales basé en Californie qui concentre ses activités sur des problématiques d’accès à l’emploi. Grâce à des investissements stratégiques, REDF accompagne des entreprises sociales à développer un modèle de revenus stable tout en favorisant l’emploi de personnes exclues du marché du travail.

L’étude présentée ici concentre son analyse sur des entreprises sociales ayant pour mission première l’accès au marché du travail pour des individus confrontés à d’importantes barrières d’accès à l’emploi. La population visée comprend des personnes qui se sont trouvées en situation d’itinérance, d’incarcération, ou des jeunes ayant quitté l’école sans diplôme.

D’après les résultats, les entreprises sociales ont un impact positif sur quatre aspects majeurs de la vie de ces nouveaux employés :

  • Formation et développement : 90% des nouveaux employés ont bénéficié d’une formation leur permettant de développer de nouvelles compétences générales, ainsi que des aptitudes professionnelles plus techniques.
  • Maintien en emploi: 56% des individus employés par des entreprises sociales du programme ont conservé leur emploi sur une période d’un an au moins, contrairement aux 37% qui n’avaient bénéficié que de services sociaux traditionnels.
  • Autonomie financière: Le salaire mensuel moyen des personnes nouvellement employées a augmenté de 268%, s’accompagnant d’une réduction drastique de la part des aides gouvernementales dans leur revenu total.
  • Stabilité: En matière de logement, les nouveaux employés sont trois fois plus nombreux à bénéficier d’un logement stable au cours de leur expérience professionnelle.

REDF_SMGraphics_Facebook

 

 

Enfin, pour ce qui est des impacts sur la société dans son ensemble, l’étude montre que pour 100,000$ investis par une entreprise sociale, la société en retire des bénéfices d’une valeur de 223,000$.


À partir de ces résultats positifs, l’objectif est de poursuivre l’effort entamé pour faciliter le maintien en emploi des personnes aidées et leur transition vers des emplois plus qualifiés et mieux rémunérés.

 

> Tous les détails de l’étude de REDF

 

Crédit Photo: Markus Spiske

0 1 478 11 mars, 2015 Entrepreneuriat Social, International mars 11, 2015

1 comment

  1. Pingback: Revue du web - semaine du 9 au 15 mars 2015 - Tribu Solidaire

Comments are closed.

Facebook Comments

Articles sur le même sujet